Quand le manchot en a marre d’être pris pour un pingouin

Qu’on se le dise : un manchot n’est pas un pingouin ! Tout comme un chameau n'est pas un dromadaire... Voici un album drôle sur les différences et l'identité !

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin

Pierrot Manchot lisait le journal, tranquillement dans un parc de Buenos Aires. Cet article sur les poissons lui donnait l'eau au bec... Quand un ours passa près de lui et le salua poliment : "Bonjour, monsieur Pingouin !" À ces mots, Pierrot Manchot bondit de son banc, furieux.

"J'en ai plein le bec, s'écria-t-il. Par-dessus les nageoires ! J'en ai assez que tout le monde prenne les manchots pour des pingouins ! C'est comme si je n'existais pas. Il faut que cela cesse !" Il se rend alors à la rédaction du journal La Faune Libre, où écrivait Valérie Cachalot, une journaliste qu'il aimait beaucoup.

"Il expliqua qu'il en avait ras les plumes qu'on le confonde avec le pingouin." Il lui confie qu'il a l'impression de ne pas exister. Pourtant, ce n'est pas compliqué : le pingouin sait voler et lui, le manchot nage  beaucoup plus vite. Après cette interview, Pierrot passe une nuit horrible. Il est réveillé par la sonnette le lendemain matin.

Un dromadaire était à la porte. Ce dernier le remercia puis s'expliqua : "J'ai le même problème que vous. On m'appelle chameau." Alors que Pierrot allait servir du thé à son nouvel ami, c'est une otarie qui vient partager sa tristesse d'être prise pour un phoque. Et voici une chouette plaintive qui arrive.

Ces animaux ont tous été touchés par son témoignage car eux aussi se sentent floués, comme si on les privait de leur identité. Le manchot eut aussi la visite d'un lièvre pris pour un lapin, un bonobo et non un chimpanzé... Mireille Puma l'appela alors pour l'inviter à son émission Bas les masques ! Pierrot était fier comme un paon.

"Bientôt le monde entier saura qui nous sommes, nous les animaux ignorés !" Il était devenu ainsi leur porte-parole. Arrivé sur le plateau, il entendit Mireille le présenter : "Veuillez accueillir... MONSIEUR PINGOUIN !" Un petit oiseau noir très énervé apparut alors... Une histoire très drôle illustrée avec beaucoup d'humour par Christine Roussey !

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin, de Nicolas Digard, illustré par Christine Roussey, éd. Nathan, 32 p., 10 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *