Quand les mots n’existent pas, il faut les inventer !

Voici un album à l'humour communicatif : petits et grands vont littéralement craquer et commencer à parler bizarrement... Pas de panique, c'est Gloubidou (normal) !

Tous les mots n'existent pas Lesenfantsalapage

Tous les mots n'existent pas et les parents qui ont de très jeunes enfants le savent bien... Alors, cette fois c'est aux enfants de rire ! Et pour faire travailler les zygomatiques, on retrouve l'un des duos magiques de la littérature jeunesse : Michaël Escoffier et Matthieu Maudet aux manettes.

"Tu sais que tous les mots n'existent pas ? Si, si, c'est vrai ! Tiens, celui-là, par exemple : Gloubidou. Eh bien... il n'existe pas !" L'enfant réalise alors que c'est vrai puisque rien de ce qu'il connaît ne se nomme ainsi. Mais, le lecteur est alors invité à imaginer ce à quoi un tel objet pourrait ressembler...

La double-page qui suit amènera à coup sûr des éclats de rire des lecteurs, petits et grands. Ceux-ci découvrent les possibilités : Gloubidou électrique, de Noël, d'anniversaire, en kit... "Et si c'était un animal ?" Puis, vient un autre moment-clé de l'album, où l'on propose d'inventer d'autres mots...

Il y en aurait sans voyelle, "PRT", et d'autres sans consonnes, un peu plus faciles à prononcer : "AOUYAO"... Certaines choses n'ont pas de noms comme des couleurs. Si l'on imagine que les auteurs ont du bien rire en écrivant cet ouvrage, les lecteurs eux aussi passeront un très bon "pstf", enfin moment... Au tour des enfants de jouer !

Gloubidou, de Michaël Escoffier, illustré par Matthieu Maudet, éd. Frimoüsse, 32 p., 15 euros. Dès 3 ans

2 réflexions au sujet de « Quand les mots n’existent pas, il faut les inventer ! »

  1. Ping : Quand le lecteur doit se méfier d’un monstre affamé… | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand un enfant veut faire disparaître ses parents | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *