Quand deux ennemis s’écrivent et partagent leur souvenirs

Un livre original qui propose de découvrir la correspondance entre un lapin et un renard, bien décidés à exhumer leurs pires souvenirs...

Mon Cher Ennemi

Au fil de la vingtaine de lettres échangées entre un lapin et un renard - des ennemis souvent mis en scène dans la littérature jeunesse - le lecteur va découvrir via cette correspondance singulière ce qu'il s'est passé ce fameux 14 février, il y a des années de cela...

Un événement si terrible que les deux personnages vont devoir fouiller dans leurs mémoires qui ont préféré oublier ce jour funeste. Ce sera l'occasion d'une joute épistolaire de haute volée, de bons mots, d'injures acerbes et d'un suspense savamment orchestré.

Le lapin évoque une blessure qui "ne se referme pas, malgré les années, les décennies, presque une vie". Il demande au goupil s'il se souvient de ce jour. Le renard répond qu'il a débuté ses mémoires et qu'il trouve que "Monsieur Jeannot" est bien provocateur.

Des mémoires ? Cela fait bien rire le lapin qui explique au renard qu'il n'a besoin d'écrire qu'un seul chapitre : celui qui lui est consacré ! Ce livre original est une ode à l'amitié, même improbable, à la solidarité et à la rédemption. Le texte de qualité, fin et terriblement drôle.

Chacun a son style : là où le lapin tutoie son ennemi de toujours, le renard, lui, use du "vous". Ils ont tous deux des souvenirs, mais ils diffèrent sur leur rôle. Les illustrations de Thierry Dedieu ajoutent un peu plus de cachet à ce bel ouvrage ! Avec Gilles Baum, ils signent ici leur sixième livre ensemble au Seuil Jeunesse. Le lecteur en redemande.

Mon Cher Ennemi, de Gilles Baum, illustré par Thierry Dedieu, éd. Le Seuil jeunesse, 64 p., 15 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *