Quand une jeune sorcière veut dépoussiérer les traditions

Voici l'histoire de Péri, une jeune sorcière qui veut balayer les traditions et offrir un peu de modernité à son monde ! Maligne et bien entourée, elle va élaborer un plan pour parvenir à ses fins. Un texte plein d'humour signé Fabienne Blanchut.

Magique Péri - Le Bal des sorciers

Loin de l'image des sorcières habituelles avec nez crochu et chapeau pointu, voici Péri, une nouvelle héroïne qui va plaire aux jeunes lecteurs. Et pour cause, la jeune fille veut moderniser Sale-Frousse. Elle en a marre des vieilles habitudes auxquelles ses ancêtres lui demandent de se plier sans broncher.

Péri refuse de vivre comme il y a des siècles. Dernier exemple en date : le bal annuel de Sale-Frousse. Péri refuse de terroriser un "Limité", nom donné aux humains. Elle pense que traumatiser quelqu'un de l'Autre Monde est passé de mode. Ce qui met sa mère Enora dans une colère noire.

Face au refus de Péri d'assister à l'archaïque bal annuel, c'est l'effervescence au Manoir familial. La jeune sorcière doit parvenir à ses fins. Pour réfléchir à un plan, elle s'est réfugiée dans son refuge, le cimetière. Elle y croise M. Ernest, un enchanteur et M. Graham, un druide celte, qui jouent aux dames, sans savoir qui gagne la partie...

Péri prend conseil auprès de son grand-père Papirat. Puis, son ami Squelette, le majordome de la famille, vient aux nouvelles. La jeune sorcière lui explique que sa mère est bloquée sur le vieux code de conduite et passe son temps à l'obliger à "faire des choses qui ne servent à rien : piloter un balai..."

Squelette va alors lui faire des révélations... Puis aidée de Farrow, son corbeau noir qui s'exprime en rimes, Mamygale, sa grand-mère - la Suprême horrifique de Sale Frousse - et Bandelette, son meilleur ami, Péri va élaborer un plan. Place à la modernité ! Une héroïne adorable qui vit avec son temps et veut bousculer les traditions.

Fabienne Blanchut offre une série drôle où elle sème des jeux de mots, notamment dans les noms des personnages comme le chat "Matou-Salem" et apporte des explications en note de bas de page. Péri est moderne, maligne et futée, elle plaira donc aux jeunes lecteurs qui s'identifieront facilement à cette jeune fille rebelle !

Les illustrations d'Ariane Delrieu sont un vrai plaisir pour les yeux. Soit en regard du texte, soit n'occupant qu'une partie de la page, elles s'allient parfaitement avec la merveille de texte qu'offre Fabienne Blanchut. Le deuxième tome est de saison puisqu'il évoque une rentrée bien mouvementée... Des histoires magiques à dévorer.

Magique Péri, T.1 Le bal des sorciers, de Fabienne Blanchut, illustré par Ariane Delrieu, éd. Albin Michel jeunesse, 64 p., 5,90 euros. Dès 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *