Quand l’enfant découvre ses peurs utiles et inutiles

Voici un nouveau cahier signé Isabelle Filliozat dans lequel l'enfant comprend pourquoi certaines peurs sont utiles et d'autres moins.

Mes peurs, amies ou ennemies

Isabelle Filliozat, psychothérapeute et figure phare de la parentalité positive en France, propose un nouvel ouvrage sur les émotions des enfants. Mes peurs, amies ou ennemies ? est un cahier d'activités pour aider l’enfant à apprivoiser ses peurs utiles et surmonter ses craintes inutiles.

Le lecteur et ses parents vont découvrir trois idées fortes : D'où viennent-elles, pourquoi certaines sont-elles utiles ? ; Comment reconnaître les peurs utiles et les autres ? ; Comment faire face à ces peurs ? Cet ouvrage offre des éclairages, des ressources, des idées, et des outils qui seront utiles pour toute la vie.

"On dit qu'on est vert de peur ou blanc comme une linge parce que, quand on a peur, le sang quitte le visage pour aller dans les jambes et les bras - et ça nous aide à courir !"; "Le sens de l'équilibre nous alerte aussi des dangers. Quand on voit un précipice, il déclenche la sensation de vertige qui nous pousse à nous éloigner du bord."

Psychologue clinicienne et psychothérapeute, Isabelle Filliozat prône une parentalité résolument positive, orientée vers l’éviction de tout ce qui fait peur ou honte à l’enfant. Ici, grâce à des jeux, le lecteur comprend pourquoi certaines choses ou situations lui font plus peur que d'autres.Il apprend aussi à les appréhender.

Mes peurs, amies ou ennemies ?, d'Isabelle Filliozat, illustré par Frédéric Bénaglia, éd. Nathan, 80 p., 12,90 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *