Quand l’amitié fait tout oublier et avancer

"Demain, c'est poésie. Nina se sent déjà mal. Apprendre, ça va, mais réciter... (...)  Mais Nina se demande aussi comment c'est pour Adnan, le nouveau. Il vient de Syrie, un pays ravagé par la guerre, et ne parle pas encore français. Pour lui aussi, ça doit être difficile d'être tout seul sous tous les regards."

Lire la suite